Retrospective depuis 4 ans

Nous y voilà, après quatre longues années de préparation, Gévrise va enfin se jeter, ce mercredi 10 août, dans l’Arena Carioca pour sa troisième participation consécutive à la plus prestigieuse des compétitions : les Jeux Olympiques de Rio 2016.

La médaille de Bronze aux JO de Londres 2012

La médaille de Bronze aux JO de Londres 2012

Quatre années d’entraînement, de sacrifices, de réglages et de remises en question, pour parvenir à se faire une place parmi les 24 moins de 70 kg qui pourront prétendre au sacre ultime, en ce mercredi 10 août 2016. Retour sur cette Olympiade, depuis la médaille de Bronze glanée par Gévrise à Londres dans la catégorie des moins de 63kg, jusqu’à aujourd’hui.

Après les Jeux, l’Olympiade est relancée par le Grand prix de Samsun (Turquie) en mars 2013 que Gévrise remporte, dans la catégorie des moins de 63 kg. Chez les moins de 70kg, une certaine Sally CONWAY s’impose. Ce n’est autre que l’une des deux combattantes que Gévrise pourrait rencontrer demain lors de son premier tour.

La saison 2013 est bonne avec une 3ème place au grand prix de Miami et une médaille de bronze lors des championnats du Monde de Rio.

Championnat du Monde 2013 à Rio (Brésil)

Championnat du Monde 2013 à Rio (Brésil)

Après avoir quitté la catégorie des moins 70 kg en 2009, c’est au cours de cette année 2013 que Gévrise décide de s’y aligner de nouveau.

Pour ce nouveau défi, elle cherche dans un premier temps à retrouver ses marques. Et les automatismes sont toujours en place, puisqu’elle enchaînera alors deux belles victoires à l’Open de Casablanca ainsi qu’à la coupe d’Europe de Bulgarie. L’olympiade est alors lancée, le but étant la qualification au sein des moins de 70 kg.

Après deux 5ème place au Grand Prix de Samsun (Turquie) et de Tyumen (Russie) 2014, elle enchaîne les bons résultats avec deux victoires sur les Grand Prix de Jéju (Corée) et de Tokyo (Japon) et une seconde place au Grand Prix de Tbilisi (Géorgie) en 2015.

 

Troisième titre de championne du monde à Astana en 2015

Troisième titre de championne du monde à Astana en 2015

Cette même année, Gévrise s’offre le titre de championne du monde à Astana (Kazakhstan). Elle confirme par la suite en 2016, avec une médaille de bronze au tournoi de Paris et un titre de championne d’Europe à Kazan qui font d’elle une favorite de la catégorie.

Réputée pour être présente sur les grands rendez-vous, l’or olympique manque à Gévrise EMANE. Cet exploit ferait d’elle, l’athlète la plus titrée du judo français, à égalité avec Lucie DECOSSE.

No Replies to "Retrospective depuis 4 ans"


    Got something to say?

    Some html is OK